Ma vie d’expatriée #7 : un mot, une expression.

histoire expatrie lavienmots

Cela faisait depuis le mois d’octobre dernier que je n’avais plus participé au rendez-vous des #HistoiresExpatriées mis en place par Lucie du blog L’Occhio Di Lucie. Je dois bien l’avouer, il s’agissait d’un manque d’inspiration et de temps. Mais ce mois-ci, le thème choisi par Patrick du blog Fromslo m’a bien inspiré puisqu’il s’agissait de parler d’un mot et/ou d’une expression dans notre pays d’adoption.

histoire expatrie lavienmots

 

Pour rappel, je ne parle pas encore parfaitement espagnol (pas du tout en fait, j’arrête de m’inventer une vie haha) mais je dois bien admettre que je comprends plutôt bien la langue. Peut-être est-ce dû à mes trois années passées au Portugal… Quoi qu’il en soi, je comprends l’espagnol et j’ai remarqué une chose dès mon arrivée ici : les espagnols (ou du moins, les madrilènes) sont très familiers dans leur langage !

Au bar, au restaurant, dans les magasins ou dans la rue, les madrilènes vous parleront comme si vous étiez les meilleurs potes du monde ! Ils ponctuent généralement leurs phrases à coup de chicas/chicos, guapa/guapo et corazon, littéralement traduit comme “les gars”, “ma jolie/mon joli” et “mon cœur”. En plus de ces surnoms, les espagnols ont le tutoiement très facile (en même temps, pourquoi te vouvoyer quand on t’appelle “ma jolie”?). Même un médecin généraliste pourra vous tutoyer en vous auscultant.

Lors de ma première venue à Madrid en tant que touriste, j’avais déjà remarqué que les serveurs avaient tendance à beaucoup nous appeler “chicos“. J’avais plutôt trouvé cela sympa et surtout, commercial puisque ce terme renvoie une image vraiment très positive et amicale des espagnols.
Et lorsque je suis venue m’installer ici, j’ai remarqué que leur panel d’expression était plus large que ce que je ne pensais. Et très sincèrement, au début, quand la caissière de ton supermarché du coin te sort un “Hasta luego guapa” ou que ton pharmacien te dit “De nada corazon”, tu as juste envie de leur dire : “euh… T’es qui, toi, pour me parler comme ça et me donner des surnoms affectueux ?!” #moderacailleactivé.

Et puis, plus les semaines et les mois passent, plus tu te rends compte que ces expressions font juste partie de leur langage courant et que derrière ces mots affectueux, il n’y a aucune once de drague mal placée (parce qu’au début, je le prenais comme ça). On pourrait associer leur “guapa” à “mademoiselle”, finalement… Il n’y a aucune mauvaise intention dans ces surnoms et une fois que l’on est habitué, on n’y prête même plus attention et on trouve cela normal que le marchand de fruits t’appelle “mon cœur” !

Lorsque le thème de ce mois-ci a été lancé, je n’avais pas vraiment d’inspiration, l’espagnol ne faisant pas partie de mon langage courant ici (je travaille pour une entreprise française). Je m’étais donc dit que j’allais avoir du mal à trouver un angle voire même une simple expression espagnole. Et puis je me suis forcée à réfléchir à toutes les interactions que j’avais pu avoir avec des locaux et l’idée de ces surnoms est vite venue ! Parce que pour moi, ces expressions ne sont vraiment pas ancrées dans ma culture belge. Je sais pertinemment que si un vendeur me surnomme de la sorte en Belgique, je le prendrais très mal et ne manquerais pas de lui jeter un regard noir. Or, ici, c’est vraiment un ancrage culturel et je trouvais cela intéressant de vous le partager 🙂 Qui plus est, cela peut vous être utile si vous venez passer un week-end à Madrid (histoire de ne pas frapper le serveur quoi, haha) !
C’est aussi dans ce genre de circonstances qu’on se rend compte que la différence culturel se trouve beaucoup dans le langage courant.

J’espère que cet article vous aura plu et vous en aura appris un peu plus sur la jolie culture espagnole 🙂

Et vous expatriés, quelles sont les expressions culturelles de votre pays d’adoption ?


Pour en découvrir plus sur les membres du groupe #HistoiresExpatriées, voici quelques partages d’articles de ce mois :

Barbara expatriée au Québec

Eva expatriée au Japon

Pauline expatriée au Québec

Aude expatriée en Argentine

 

 

 

 

13 Replies to “Ma vie d’expatriée #7 : un mot, une expression.”

  1. C’est sûr qu’au début, de telles expressions au quotidien doivent paraître étranges ! Ton partage est intéressant puisqu’il évitera peut-être à d’autres personnes d’être très surprises à l’écoute de ces petits mots.

    1. Oui, c’est une grosse différence culturelle entre nos pays et l’Espagne. C’est assez déroutant mais on s’habitue au final 🙂

  2. Article super intéressant. Personnellement, je suis assez susceptible dans la vie de tous les jours je me serais énerver. Heureusement que tu nous a partagé ton expérience, au moins on sais que ça part d’un bon sentiment :*-)

    1. Haha oui, il n’y a rien de mal placé dans leurs paroles ! 🙂

  3. Mode racaille activé!!! Très drôle!

    Dans le cadre de mes études, j’avais fait un cours sur la communication interculturelle et j’avais trouvé fascinant de voir toutes les différences…ce qui est poli pour nous ne l’est pas forcément pour une autre culture et vice-versa…Tu es en plein dedans!

    1. Haha une petite touche d’humour ne fait pas de tord 🙂
      Oh ça devait être super intéressant à réaliser comme cours ! Je suis en plein dedans en effet et il y a encore tellement de différences entre ma culture et celle d’Espagne alors que nous sommes si proches géographiquement… C’est assez déroutant ! 🙂

  4. Merci pour ces petits conseils et anecdotes haha ! On part en vacances en Andalousie avec mon chéri la semaine prochaine du coup ça m’aidera !! Le pharmacien qui te dit mi corazon effectivement ça doit faire bizarre lol 😅.

    1. Haha oui ! Ne sois pas étonnée du coup, les andalous sont très chaleureux et vifs aussi, comme les madrilènes 🙂 J’espère que tu passeras de bonnes vacances, c’est la période idéale pour l’Andalousie (sinon, tu meurs littéralement de chaud) 🙂

  5. Toutes ces expressions sont assez bizarre est inconnus mais quand on y apprend et nous avons des connaissances c’est meilleurs . Super article en tout cas j’irai lire les autres expatriés ça me plait bien.

  6. J’ai adoré les anecdotes !! Toujours utiles de savoir ces petites choses sur un pays ❤️

  7. Ah je n’avais pas du tout fait attention à ça lors de mon week-end à Barcelone ! Mais c’est vrai que je savais que les espagnols sont assez familiers ahaha. Ca fait leur charme hein !

    Pour le moment je suis encore expat’ au Cambodge et comme je ne pipe pas un seul mot de khmer, je passe par l’anglais et je sais que les vendeurs et les chauffeurs de tuk-tuk ont cette fâcheuse manie d’appeler les potentielles clientes féminines ” Lady ” ahah x)

    1. Haha “Lady” ça fait très bourge, c’est comique ! 🙂
      Peut-être qu’à Barcelone c’est différent parce qu’il parle plus catalan qu’espagnol aussi… Ou alors ce n’est pas la même culture et ce n’est qu’â Madrid qu’ils donnent ce genre de surnoms.. Je n’ai pas encore assez exploré l’Espagne pour avoir fait une étude complète sur le sujet haha

  8. […] vous avoir parlé des mots et/ou expressions que j’entendais le plus à Madrid, il est temps de vous parler de mon adaptation dans ce pays […]

Leave a Reply