Ma vie d’expatriée #18 : une page se tourne.

vie-expatriee-une-page-se-tourne

Aujourd’hui, nous sommes le 31 janvier 2021. Et depuis le 13 décembre dernier, je suis revenue en Belgique. J’ai mis du temps à écrire cet article, simplement parce que je ne me sentais pas prête d’en parler avant et que, sincèrement, je n’avais aucune envie d’interagir à ce sujet à ce moment-là. Puis, il y a quelques jours, on m’a lancé un challenge sur Instagram où j’ai subtilement lâché l’info. Suite à cela, plusieurs personnes sont venues me trouver en DM pour savoir le pourquoi du comment. Et j’ai réalisé que j’étais prête à en parler.

La fin de mon expérience à l’étranger


Je suis partie vivre à Lisbonne en septembre 2015. De base, je partais pour une période de 6 mois. Et puis, j’ai rencontré des gens supers, un amoureux et je suis tombée amoureuse du Portugal. J’ai donc naturellement prolongé mon séjour et pour moi, à ce moment-là, il était hors de question que je revienne en Belgique. La liberté, le soleil, les nouveaux copains et les voyages à travers le Portugal me comblaient de joie et m’éloignaient de mon pays.

La vie a fait qu’en 2018, je suis partie vivre à Madrid. Un trop plein de Lisbonne et de ses touristes mais surtout, un salaire bien trop faible qui m’a fait fuir. Une nouvelle vie à deux, à parcourir l’Espagne, à découvrir cette si belle ville qu’est Madrid.

Et puis un jour, le manque. Des amis, de la famille principalement. Et puis, une vision de l’avenir qui se divise. En fait, Madrid ne suffisait plus à mon simple bonheur. J’avais besoin de plus. Et j’ai longtemps cherché quel était ce « plus ». Et finalement, la réponse est simple : mes amis, des dîners en famille, voir mes neveux et ma filleule grandir. Si j’avais pu amener tout ce petit monde à Madrid, ça aurait été parfait ! Mais non. C’est pourquoi il a fallu faire des choix. Enfin, un choix. Rentrer.

J’ai mis du temps à prendre cette décision, entre autre, parce qu’elle n’impliquait pas que moi, comme vous l’imaginez. Je ne vais absolument pas évoquer cette partie de ma vie ici car elle ne regarde pas que moi et il est hors de question que je dévoile l’intimité d’un être aimé.

Bref, j’ai mis 6 mois à prendre cette décision. Et j’ai mis un et demi à pouvoir et vouloir en parler en public. Maintenant, c’est chose faite.

De loin, ça a été la décision la plus difficile mais aussi, la plus réfléchie que j’ai eu à prendre dans ma (courte) vie. Savoir que j’allais quitter tout un environnement, un pays et une ville que j’adore. Et me sentir prête à quitter tout ça. Mais aussi, réapprendre à vivre auprès des miens quand on a été si longtemps loin d’eux. Ça peut paraître anodin mais je vous assure que les habitudes, les modes de pensée et la manière de vivre changent énormément quand on part vivre à l’étranger. En réalité, quand on revient après plusieurs années d’absence, c’est un peu comme si on devait s’adapter à un nouveau pays. Ce n’était donc vraiment pas une décision à prendre à la légère. En tout cas, pas dans la vision que j’ai de la vie.

Mon retour en Belgique


Au vu de la crise sanitaire, on ne peut pas dire que j’ai eu droit à un retour hyper festif. Ceci dit, j’ai revu mes amis (du moins, la majorité d’entre eux) et ma famille. J’ai tellement discuté avec eux en amont et depuis mon retour et j’ai tellement vu de joie dans leurs yeux quand ils m’ont revu et qu’ils se sont probablement dit « c’est bon, je la reverrai vite maintenant », que je ne peux pas regretter mon choix.

Je me réadapte. Je découvre mon pays. Parce que oui, une chose est sûre, vivre à l’étranger m’a permis d’attiser ma curiosité. De chercher les coins à voir, à photographier. Et ça, c’est une promesse que je me suis fait à moi-même en revenant en Belgique : « ce n’est pas parce que tu reviens et que tu reviens seule, que tu vas t’empêcher de voyager, en Belgique ou ailleurs » (c’est d’ailleurs pour cette raison que je suis partie seule à Ostende et ça m’a fait un bien fou !) Et vous savez quoi ? En vrai, il y a énormément de choses à voir et de balades à faire dans ce si petit pays qu’est la Belgique. Je m’en veux presque de ne pas m’y être intéressée avant. Et il me tarde de vous partager tout cela ici via des récits et des photos :).

Et la suite alors ? 


Et bien, je ne sais pas. Pour le moment, je cherche un boulot, il me tarde d’avoir mon propre appartement et d’entamer mon petit bonhomme de chemin dans mon plat pays. Je ne sais pas encore si je continuerais d’alimenter les catégories « Ma vie d’expatriée » et « Espagne« . Tout dépend des inspirations que j’ai parce que finalement, rien ne m’empêche de continuer à vous conter cette expérience qui restera graver en moi toute ma vie. Et puis, peut-être que je pourrais vous écrire des articles dans quelques mois pour vous expliquer comment se passe mon retour.

Je ne sais pas si je resterai toute ma vie en Belgique. Et je ne veux pas le savoir, je laisse faire la vie. En tout cas, mon intuition m’a conduit en Belgique et jusqu’à présent, elle a toujours eu raison alors je tente de lui faire confiance !

A vrai dire, je suis assez soulagée d’avoir pu, sereinement, vous écrire ces lignes. J’espère que l’avenir me réservera de belles surprises, ailleurs ou ici, et que j’aurais encore la possibilité de partager de chouettes découvertes avec vous, ailleurs ou ici.

Merci de votre bienveillance. ❤️

32 Replies to “Ma vie d’expatriée #18 : une page se tourne.”

  1. Le retour est un vrai chanboulement, je te comprends, la décision n’est pas facile à prendre. Ça a été dur pour moi aussi et ça l’est encore aujourd’hui de me réadapter. Courage à toi 💪💪

    1. Je pense qu’il me faudra encore du temps surtout que là, je suis de retour chez mes parents ! Le vrai chamboulement sera quand j’aurais trouvé mon chez moi je pense haha !

      1. C’est vrai, avoir son chez soi ça change la donne, en mieux 😁

  2. Si émouvant… mais ton envie de retour se comprend ! Si tu as pris cette décision, c’est que c’était la bonne à ce moment précis de ta vie 😉 Besos desde Madrid, ca m’empêchera pas de continuer à te suivre !

    1. Merci beaucoup Marine ! 🙂

  3. Hello Morgane,

    Je suis contente de voir que tu vas bien et que ton retour n’est pas quelque chose de subi, mais de choisi. Je comprends tes choix et je pense que la pandémie nous aura tous fait comprendre que l’on a besoin de ses proches. On ne vit pas tout seul dans une bulle, on a besoin des autres.
    Je te souhaite un bon retour en Belgique et encore plein de belles découvertes !

    1. Merci beaucoup pour ton gentil commentaire 🙂 Oui, c’est sûr que la pandémie aura au moins servi à cela ! Même si ce n’est pas à cause du covid que je suis rentrée, le confinement m’a permis de réfléchir beaucoup et de me poser.

  4. Oh Mo, merci pour ce partage ! Tu exprimes superbement les choses, tu fais passer tes sentiments qui nous en provoquent tout autant. J ai bcoup pensé à toi quand j ai appris ton intention de rentrer. Je te dis ‘chapeau’, il t a fallu une force incroyable et il va encore t en falloir. Tu as fait le choix tant de la raison que du coeur finalement. Ta détermination est tellement grande qu elle ne pourra qu être payante, j en suis convaincue. Tu es une belle personne, je suis fière d être ta marraine, je te souhaite le meilleur et je te fais plein de gros bisous !

    1. Oooh merci beaucoup marraine ❤️❤️❤️ Le choix n’a pas été facile à faire mais je savais que d’un côté, je prenais peu de risques en étant si bien entourée !!

  5. Je ne suis partie « que » 18 mois mais déjà on sent bien la différence avec notre vie d’avant. L’évolution de soi et des autres qui prennent parfois des routes différentes. Donc je suppose qu’après plusieurs années ça doit être amplifié ! Mais ça fait du bien d’être chez soi aussi 🙂

    1. Ça fait du bien de retrouver ses anciens repères en effet 🙂

  6. Coucou Morgane !
    Bon retour au plat pays !
    Je suis à Paris depuis 10 ans, et ça fait 2 ans +/- que je nourris le désir de rentrer en Belgique … Mais je m’étais dit que je ne pouvais pas le faire sans avoir un travail, un objectif. Puis la crise est arrivée … Et j’ai l’impression que ce retour s’éloigne au fur et à mesure des jours.
    Il faut du courage pour rentrer, même si ça doit faire un bien fou. Bravo à toi pour cette étape !

    1. Beaucoup de courage et de réflexion en amont, en effet ! 🙂 Tout dépend de la situation de chacun mais personnellement, « grâce » au covid, j’ai pu négocier avec mon entreprise et je bosse toujours pour eux depuis la Belgique jusqu’à ce que je trouve quelque chose ici 🙂 J’espère que, peu importe tes projets, tu trouveras ton bonheur ! 🙂

      1. Merci ! Je te souhaite le meilleur 🙂

  7. Hello!
    Merci pour ce partage sur ton retour en Belgique. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de faire ce choix, mais ce qui compte est que tu te sentes en accord avec ta décision et que tu le vives bien.
    Je te souhaites le meilleur dans cette nouvelle aventure, car c’en est une 😉

    1. Merci beaucoup pour ce gentil mot 🙂

  8. Merci pour ton retour d’expérience. Au moins tu as pu profiter de vivre à l’étranger, c’est ça qui est cool peut importe le temps passé. Après je pense qu’un bon retour au source ne fait pas de mal et qui sais, peut être que plus tard, tu revivras ailleurs 😉

    1. Oui, cette aventure m’a appris aussi qu’il ne fallait jamais trop prévoir son futur. Pour le moment, je suis bien avec cette décision mais on ne sait jamais ce que la vie nous réserve 🙂

  9. Hello Morgane,
    Ton article est très bien écrit et touchant. Je te souhaite un très bon retour en Belgique, auprès de tes proches.
    Je suis certaine que tu as fait le bon choix au moment venu, et comme tu dis, on ne peut pas prévoir le futur, qui sait ce que l’avenir te réservera d’autre 🙂

    1. Merci pour ce gentil commentaire ! Pour le moment, aucun regret donc en effet, je pense que c’était la bonne décision même si Madrid me manque (faut dire aussi que les restos sont toujours ouverts là-bas haha)

  10. Tant mieux si tu n’as pas regretté ta décision ! En tout cas bonne chance pour te réadapter à ton pays !

    1. Merci beaucoup 🙂

  11. Coucou ! Je comprends tout à fait ta décision et je ne doute pas une seule seconde qu’elle a été difficile à prendre. Tu as bien fait de t’écouter et de suivre ton coeur. Vivre à l’étranger est une super expérience, c’est enrichissant à tout niveaux. Cette dernière année a été si éprouvante qu’il est naturel de vouloir rester auprès des siens … Je te souhaite une bonne continuation dans tes futurs projets en Belgique et j’ai hâte de lire ici ce que l’avenir te réserve 🙂 Prend soin de toi !

    1. Oooh merci beaucoup pour ce si gentil mot ! 🙂 c’est vrai que l’expérience à l’étranger a été très très enrichissante et ma vie et ma manière de penser auraient sûrement été très différentes si j’étais restée en Belgique ! Ce n’est que du positif 🙂

  12. Coucou Morgane 🙂 Je comprends totalement que ce fût un choix difficile et également que tu avais un grand besoin de retrouver tes proches. J’avoue que j’ai quitté la Belgique en 2014 et je n’ai aucun regret, ce n’est pas un pays qui me manque en soi, mais ça c’est surtout lié à mon expérience très personnelle. Cela dit, je te rejoins totalement par rapport aux proches. Il s’avère que mes proches les plus chers sont majoritairement en France, mais aussi quelques uns en Belgique, et il me manque énormément. Donc techniquement je ne pourrais jamais rentrer dans un pays où tout le monde serait là, mais je pourrais m’en approcher au maximum. C’est encore plus difficile comme manque dans les conditions actuelles où on ne peut déjà plus vraiment voir les gens qui sont proches de nous géographiquement, alors dire je prends un avion et je vais voir mes amis un week-end …. Impossible. Du coup ça fait plus d’un an et demi que je n’ai pas vu mes meilleurs amis et c’est très difficile. Je me dis que si je vivais encore près d’eux, ça n’aurait pas été à ce point. J’ai profité du télé-travail pour revenir en Belgique depuis 3 mois chez ma sœur et c’est un bonheur de passer du temps en famille, notamment ma nièce et ma filleule. D’être intégrée dans toutes les petites choses du quotidien. Car en étant loin, j’ai gardé le contact bien sûr, mais forcément je n’ai pas tous les détails des journées à l’école, etc. Quel bonheur d’aller voir ma filleule à l’équitation le week-end par exemple. Du coup j’appréhende le retour qui approche, surtout pour de nouveau être en confinement toute seule dans une petite pièce. Je m’égare … ^^ Je réfléchis à mon avenir, de base j’aurais aimé m’expatrier encore plus loin, mais du coup ça me fait douter car ça signifierait m’éloigner encore plus de mes proches et les voir encore moins. Retourner vivre en Belgique ça ne me tente pas du tout, mais rentrer en France par contre je me demande si un jour ça ne me fera pas de l’œil … Cela dit comme tu le mentionnes, l’expatriation ça te change complétement, et pendant ce temps là ton pays change aussi et quand tu reviens c’est pas rien ! En tous les cas je pense que tu as bien fait car c’est mûrement réfléchis et tu as suivi ton cœur, c’est le plus important. Et puis rien ne t’empêche de repartir si jamais, rien n’est totalement définitif. Et je suis certaine que tu vas explorer le pays avec un nouveau regard et ce sera super chouette. Je me réjouis de (re)découvrir la Belgique à travers ton contenu 🙂

    1. Merci beaucoup ton super commentaire, très constructif ! Le covid aura en effet fait réfléchir les gens de manière différente, comme toi lorsque tu parles d’aller vivre plus loin et d’hésiter vis-à-vis de la distance etc. Je ne sais pas du tout ce que l’avenir me réserve mais depuis mon retour, je vois déjà la Belgique différemment. Je pousse ma curiosité là où je n’en avais pas avant et en moins de 2 mois, j’ai découvert de super jolis endroits dont je n’avais jamais entendu parler avant 🙂

  13. je découvre ton blog ce soir et je n’ai qu’une envie de te dire peu importe où tu es je te souhaite juste une chose c’est d’être heureuse.

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire hyper touchant ! 🙂 c’est ce que je te souhaite aussi, surtout en cette période particulière

  14. […] faut dire que dans ma décision de revenir en Belgique, j’ai surtout mis en avant mes envies et mes désirs. Et depuis que je suis rentrée, je suis […]

  15. […] à part un week-end à Cordoue en octobre dernier et mon retour définitif en Belgique, j’ai décidé de ne pas voyager tant que nous sommes toujours en crise sanitaire ou du […]

  16. […] oui, ce n’est pas parce que j’ai décidé de revenir en Belgique que Madrid ne me manque pas ! Je suis donc retournée deux semaines dans la capitale espagnole pour […]

  17. […] la pièce manque du puzzle depuis que je suis revenue vivre en Belgique. Et ça y est ! Après 6 mois, j’ai enfin mon chez-moi, dans un appartement en plein centre […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.