Derniers films vus #13

Mes derniers films vus lavienmots

C’est parti pour cette 13ème édition de mes « Derniers films vus ». Aujourd’hui, j’ai 7 films à vous présenter dont une majorité de français. De plus, quasi aucun de ces films ne m’a déçu, comme lors de mes derniers films vus partagés il y a deux mois !

Oldboy | Spike Lee


old-boy-lavienmots

Je dois l’avouer, je n’ai pas vu la version originale (coréenne) de Oldboy car je ne savais pas que ce film signé Spike Lee était en réalité un remake. Et même si j’ai lu un peu partout que la version coréenne est bien mieux, je n’ai pas forcément envie de la voir car j’ai encore trop l’histoire en tête et qu’apparemment, Spike Lee a fait une adaptation plutôt similaire.

Un homme est enlevé et séquestré sans raison et apprend grâce à la télévision placée dans sa chambre qu’il est accusé à tord du meurtre de sa femme. 20 plus tard, il est relâché et est contacté par l’homme qui l’a enfermé. Il va alors chercher à découvrir la vérité et qui se cache derrière cet homme.

Oldboy est prenant du début, lorsque ce personnage quelque peu grotesque se fait enlever sans raison, jusqu’à la dernière seconde où on comprend tout le dénouement ! Ce thriller, bien que gore à certains moments, est très bien ficelé. Ce « revenge movie » est vraiment hypnotisant et le doute subsiste jusqu’aux dernières minutes. Le jeu de Josh Brolin, l’acteur principal, est juste incroyable ! J’ai pu également découvrir Elizabeth Olsen, la soeur des jumelles, et vraiment, elle n’a rien a leur envier ! 🙂 Si vous n’avez pas vu l’original, je vous conseille ce film puissant !

Les chatouilles | Andrea Bescond et Eric Métayer


les-chatouilles-lavienmots

Les chatouilles relate l’histoire vraie de la coréalisatrice et actrice principale de ce film, Andrea Bescond, qui s’est fait violée durant son enfance par le meilleur ami de ses parents. Déjà rien que pour le fait qu’elle joue son propre rôle dans une histoire aussi tragique, ce film mérite d’être vu. J’ai adoré ce film pour le fait qu’il ne nous plonge pas dans le pathos et le drama. Entre des scènes de danse contemporaine, des flashbacks, des scènes de vie imagées, « Les chatouilles » est un film très poétique qui parle avant tout de résilience. En effet, Odette dans le film, décide de suivre une thérapie à ses 30 ans et d’enfin en parler à ses parents qui ne s’étaient jamais doutés de rien.

J’ai lu beaucoup de critiques négatives jugeant le film trop « farfelu » voire décalé pour un sujet si puissant et dramatique qu’est la pédophilie mais justement, le but ici n’est pas qu’on ait pitié de cette gamine mais qu’on suive son parcours de reconstruction à l’âge adulte avec tout ce que ça implique : des doutes, des erreurs, de la drogue parfois, une thérapie. Andrea Bescond est incroyable de justesse et de fragilité. Alors certes, les coupures de rythmes et de ton peuvent déranger et déstabiliser mais c’est justement dans l’intérêt du spectateur de ne pas faire de ce film une tragédie.

Je te veux moi non plus | Inès Reg, Kevin Debonne et Rodolph Lauga


je-te-veux-moi-non-plus-lavienmots

Suivant la pétillante Inès Reg sur les réseaux, j’avais très envie de voir ce film par simple curiosité. Je dois bien l’avouer, je suis très mitigée. Les premières minutes du film m’ont donné envie de l’arrêter de suite tant je trouvais que ça jouait mal. J’avais l’impression d’arriver en plein milieu d’une histoire, d’une relation d’amitié sans comprendre les prémices de celle-ci, il n’y avait aucun contexte à l’histoire. En forçant un peu, le film se laisse regarder mais le scénario n’a vraiment rien d’original. J’ai ri tout de même quelques fois mais honnêtement, je prends plus de plaisir à regarder les petits sketchs qu’elle fait sur Instagram comme son fameux « Les calculs sont pas bons Kevin » qui l’a fait connaître.

Je ne suis pas experte en cinéma et encore moins en réalisation mais j’ai trouvé qu’on voyait vraiment que Inès Reg et Kevin Debonne sont novices en la matière. Les blagues et scènes comiques sont tirées de la vie réelle mais ne sont pas adaptées, selon moi, à un scénario.  J’ai eu le sentiment d’assister à 1h30 de private joke entre un couple et je pense que c’est en grande partie à cause de cela que je ne suis pas rentrée dans le film. La seule qui m’a donné envie de terminer le film, c’est que « Je te veux moi non plus » est inspiré de leur histoire d’amour et que personne ne peut nier que ces deux-là s’aiment éperdument !

Madame Claude | Sylvie Verheyde


madame-claude-lavienmots

Très beau biopic sur la vie de la maquerelle la plus célèbre de Paris ; Madame Claude. J’avoue que je ne connaissais pas cette dame avant de voir le film. Karole Rocher est sensationnelle dans le rôle-titre et porte à merveille ce personnage à double-tranchant : à la fois très maternelle avec ses filles mais aussi manipulatrice. Sur fonds politiques, le film n’en reste pas moins sensuel malgré quelques longueurs.

Ce que j’ai préféré dans ce film, c’est l’ambiance du vieux Paris des années 60/70, qu’il s’agisse des magnifiques hôtels particuliers que l’on voit tout au long du film, des superbes costumes, coiffures et maquillages, l’ambiance et l’époque sont très bien retranscrits.

Je vous le conseille si vous aimez les films biographiques et les mises en scène soignées et esthétiques.

The best of enemies | Robin Bissell


the-best-of-enemies-lavienmots

Tiré de l’histoire vraie d’un représentant local du Ku Kux Klan et d’une afro-américaine engagée contre la ségrégation. Ces deux-là vont devoir travailler main dans la main pour mener à bien un congrès visant à la déségrégation des écoles dans leur ville. Malgré quelques longueurs (le film dure 2h15), le scénario est très bien écrit et prouve que malgré tout, les gens peuvent profondément changer dépendamment des évènements et des personnes qu’ils rencontrent sur leur chemin.

« The best of enemies » est quelques fois drôle, peu violent pour un film qui met en scène des membres du KKK et surtout, très intéressant, surtout lorsqu’on se met en tête dès le début qu’il s’agit d’une histoire vraie. Le film met surtout en avant le fait que deux personnes diamétralement opposées sont capables de travailler ensemble et de discuter en laissant leurs différences de côtés. Pour moi, ce film est une véritable leçon de tolérance. Et un gros coup de coeur pour Taraji P. Henson qui joue également dans le superbe « Les figures de l’ombre ». Son jeu est sensationnel et souligne un personnage indépendant, en colère contre la société et les injustices qu’elle et sa communauté subissent.

Le prix du succès | Teddy Lussi-Modeste


le-prix-du-succes-lavienmots

« Le prix du succès » raconte l’histoire de Brahim, un humoriste à succès en pleine ascension qui, pour aller plus loin, doit laisser de côté son frère qui joue le rôle de son pseudo-manager.

J’ai principalement regardé ce film pour son superbe casting, sans trop savoir à quoi m’attendre. Au final, j’ai beaucoup aimé ce drame social qui traite des sacrifices qu’on est prêt à faire pour le succès et pour réussir dans le monde du show-business tel que celui du stand-up. « Le prix du succès » porte bien son nom car le film dénonce jusqu’à quel point une personne est prête à laisser tomber sa famille ou du moins, l’un de ses membres, qui a toujours été là et qui est en partie à l’origine de son succès. Le film porte finalement plus sur les relations familiales que sur le monde de la scène et de la célébrité. Et l’aspect social et familial est davantage appuyé par le fait qu’il s’agisse d’une famille immigrée, avec ses valeurs, ses traditions et ses cultures.

Concernant le casting pour lequel j’ai initialement regardé le film, je n’ai rien à redire. Tahar Rahim est excellent, comme d’habitude, Maïwenn et égale à elle-même et Roschdy Zem est simplement excellent dans ce rôle aux antipodes de ceux qu’il tient habituellement, à savoir : le gars de banlieue, un peu racaille sur les bords et très énervé dès la moindre contradiction.

Les beaux jours | Marion Vernoux


les-beaux-jours-lavienmots

Caroline, jeune retraitée, se voit offrir un pass découverte par sa fille dans la résidence pour senior ; les beaux jours. Elle y fait la rencontre de Julien, le professeur d’informatique, et débute alors entre eux une histoire d’adultère.

Très joli film sur la renaissance d’une jeune retraitée happée par la sensualité de son corps à 60 ans. La justesse de Fanny Ardant et de Laurent Lafitte est incroyable et donne toute la crédibilité à leur histoire qu’on pourrait croire improbable. Patrick Chesnais en mari trompé est également incroyable, comme dans la majorité de ses films. Le duo que forme Ardant et Lafitte fonctionne à merveille et est rempli de sensualité.

« Les beaux jours » est rempli d’humour, de mélancolie, de tristesse et bien sûr, de sensualité. Le film met en avant le fait qu’une femme retraitée a aussi droit à une sexualité et ce, même avec quelqu’un de bien plus jeune. Le film montre aussi que pour reconstruire un couple, une parenthèse inattendue est parfois nécessaire. Pour moi, « Les beaux jours » brise les tabous sur la sexualité des « seniors » et sur la différence d’âge dans un couple, que celui-ci soit éphémère ou pas.

Ma sélection de mes derniers films vus s’achève !
Avez-vous vu l’un de ces films ?

14 Replies to “Derniers films vus #13”

  1. Coucou ! Pour Les Chatouilles il est dans ma liste depuis un petit moment… Il faut que je me lance à le regarder !
    Et pour le film avec Ines, j’ai eu le même sentiment que toi, un film un peu privé pour eux. Mais il se laisse regarder… Pour les autres je ne les connaissais pas du tout mais je vais essayer de les trouver pour voir.
    Des bisous à toi

    1. Hello ! Beaucoup de ces films sont disponibles sur Netflix ou Prime Video 🙂

  2. Old Boy est celui qui m’intéresse le plus. J’avoue n’avoir vu aucun de ces films. 😅

    1. Tu verras, il est vraiment chouette, surtout si tu aimes les thrillers bien ficelés 🙂

  3. Merci pour ces suggestions ! Je note car je suis toujours à la recherche de films !

  4. Je n’ai vu aucun de ces films. Mais « The best of enemies » m’intéresse assez.
    Quant au film avec Inès Reg, je ne le regarderai pas de sitôt. Je n’ai pas Amazon Prime.

    1. Tu ne perds pas grand chose avec le film d’Inès Reg, rassure-toi haha ! Par contre, très bon choix pour The Best of Enemies 🙂

  5. Coucou, merci pour cette liste grande cinephile je cherchais justement de nouvelles idées.

  6. Merci, c’est sur ma to watch list !

  7. Coucou !
    Je n’en ai vu aucun, trop absorbée dans des séries en ce moment. Mais merci pour ta sélection et ton avis, je vais en regarder certains 🙂
    Bises

    1. Haha je comprends, moi aussi j’ai des phase films puis séries 🙂

  8. Je n’ai vu que Old Boy que j’ai adoré mais ça a l’air intéressant !

  9. Une belle liste qui donne envie ! Surtout « les chatouilles » 😊

    1. Je te le conseille vraiment ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.