The handmaid’s tale.

C’est une de mes anciennes collègues qui m’avait parlé de The handmaid’s tale, série signée Hulu production.
Elle a tellement bien défendu le sujet que pas moins de 5 minutes après, je regardais la bande annonce et c’était parti pour la grande aventure !

Le speech


Dans un futur proche, l’Amérique subit un régime despotique et totalitaire, inspiré des évènements de la Bible.
Les femmes sont arrachées à leurs maris et enfants, n’ont plus le droit de travailler ni d’avoir leur propre argent. Les plus fertiles d’entre elles serviront de servantes aux couples riches et stériles. Leur rôle principal : donner une chance à ces personnes de fonder une famille.

Ce que j’en ai pensé


The Handmaid’s tale est un chef d’œuvre de la série télévisée. Et aujourd’hui, je n’attends qu’une chose : la saison deux (dont le tournage n’a même pas encore commencé, c’est vous dire si j’ai le temps).

Il y a d’abord le fond du sujet, très polémique et à la fois réaliste. En tant qu’être humain, assister à un tel régime mis en place est réellement écœurant. Je ne vous laisse même pas imager ce que l’on peut ressentir en tant que femme. Parce que, soyons clair, les femmes sont réduites à néant, se font littéralement violées et agressées au quotidien et n’ont plus aucune indépendance. Et de penser que ce futur proche est tout à fait plausible, ça en donne des frissons et des nausées.
On ne peut s’empêcher, en regardant The Handmaid’s Tail, d’être mal à l’aise, de maudire la Terre entière. Mais on ne peut non plus s’empêcher de continuer à regarder la série. Et c’est bien là qu’est sa force.
Il y a des images très dures à regarder, des phrases extrêmement choquantes (qui viennent parfois de la Bible) mais aussi, beaucoup d’espoir grâce au personnage principal qui n’a qu’une envie : sortir de là.

Qui plus est, le montage donne vraiment une plus value à l’histoire. Il y des flashbacks qui montrent comment ces femmes étaient dans leur vie d’avant. Qui aident aussi à comprendre comment le Monde a pu en arriver là. C’est ce type de montage parallèle qui donne un minimum de suspens à la série.

Mais comme à mon habitude, je n’ai pas envie de vous en dévoiler trop sur le contenu car cela serait vous gâcher la surprise. L’avantage de cette série, c’est que sa force ne réside pas seulement que dans son histoire.
Son atout majeur, pour moi, c’est sa photographie. La couleur des images, l’ambiance qu’elle transmet. J’ai rarement vu autant de poésie dans une série.
Sans parler de sa mise en scène, digne d’une pièce de théâtre ou d’un spectacle de danse. C’est juste un régal pour les yeux de voir que les réalisateurs ont accordé tellement d’importance aux détails et à la beauté visuelle.

Pour moi, The handmaid’s Tale est une réelle pépite. Tant au niveau de l’image que de la performance des acteurs qui est juste incroyable. Et je pense vraiment que, pour les acteurs, la préparation a dû demander beaucoup de travail sur le jeu mais surtout, sur la psychologie.
Je comprends pourquoi la série a raflé tous les Emmys Awards cette année, c’est amplement mérité !
J’espère que la saison deux sera à la hauteur de cette parfaite saison une.
Et en attendant qu’elle ne sorte, si vous n’avez jamais regardé cette série, faites moi confiance et lancer vous !

  • Connaissez-vous cette série ? 🙂

6 Replies to “The handmaid’s tale.”

  1. le tournage de la deuxième n’a pas encore commencé…? non… j’ai moi aussi adoré cette série

    1. Non, pas encore. Je pense qu’il devrait commencer début d’année prochaine mais je me réjouis de découvrir la suite en tout cas 🙂

  2. Je ne connais pas cette série, mais le sujet me touche particulièrement et si en plus l’esthétique de la série est belle et poétique… je vais devoir la regarder !

    1. Je te la conseille vraiment ! Accroche toi car certaines scènes sont un peu trash mais ça fait vraiment réfléchir 🙂

  3. […] « The Handmaid’s tale », j’ai récemment découvert « The good doctor ». Je la regarde principalement parce que […]

Leave a Reply