The Bold Type.

the-bold-type-lavienmots

Après vous avoir parlé de mon gros flop avec la série espagnole Alta Mar, j’avais envie d’un peu plus de positivité et c’est avec un gros coup de coeur cette fois que je reviens ! J’avais depuis quelques temps déjà la série The Bold Type en tête. À vrai dire, j’avais déjà regardé le pilote à sa sortie en 2017 et je n’ai jamais continué (pourquoi ? Aucune idée). Puis, le confinement m’a donné envie de me lancer dans cette série que j’ai littéralement binge watchée !

the-bold-type-lavienmots

 

Le speech de The Bold Type


The Bold Type (ou « De celles qui osent ») raconte l’histoire de trois meilleures amies vivant à New-York et travaillant pour le magazine féminin Scarlett. L’une est community manager, une autre entame sa carrière de journaliste et la dernière est assistante. Entre leur vie de travail, leurs amours et leurs challenges personnels, nous suivons l’évolution de ces trois jeunes femmes en quête d’elles-mêmes !

Ce que j’en ai pensé


Je pensais réellement tomber sur une nième série « cucul » et prétendue féministe mais j’ai été très agréablement surprise ! Oui, il y a des histoires d’amour et des moments d’amitié plus guimauves qu’il n’en faut (mais c’est aussi ce qui fait le charme de ce genre de séries) et oui, ces jeunes femmes se battent pour leurs droits, mais je pensais que le scénario serait « moins profond ».

Alors certes, The Bold Type n’est pas la série du siècle, mais elle a réussi à rassembler tout ce dont j’avais besoin en début de confinement : des rires, des pleurs, de l’amitié, de l’amour, de l’ambition, de belles gardes-robes (oui, elles sont évidemment hyper bien sapées H24) et des combats !

Étant donné que l’action se déroule principalement au sein de la rédaction du magazine, il a été relativement facile (je pense) pour les scénaristes, de mettre en avant des thèmes féministes, d’actualité et surtout, qui parlent aux « millenials ». Ainsi, The Bold Type parle d’homosexualité et de religion musulmane, de viol, de maladie, d’absence de parents, d’ambition professionnelle et j’en passe. La série met en avant les nouveaux métiers tels que celui de community manager et également le doute constant que certains de ma génération (dont moi) peuvent ressentir quant à leur carrière professionnelle.

the-bold-type-lavienmots

Évidemment, le but de The Bold Type n’est pas de faire une analyse profonde et critique de notre société actuelle et donc par conséquent, certaines thématiques sont abordées de manière un peu « lourde » parfois. N’oublions pas qu’il s’agit avant tout d’un divertissement girly ;). Je le précise car quand je lis certaines critiques disant « oui, la série se veut féministe mais c’est parfois bateau ou pas assez poussé », j’ai envie de répondre à ces personnes « Youhou, c’est une série américaine. Ce que le spectateur recherche en regardant cela, ce n’est pas une analyse profonde de la condition de la femme et de son combat dans le Manhattan de 2017. Arte sert à cela, au pire ! ».

Certes, on aime les séries engagées mais on aime aussi les séries qui arrivent à mélanger cet engagement avec du divertissement et surtout, une notion de « rêve » (beaux vêtements, petits copains canons et romantiques, promotions à gogos). Le but d’une série et surtout d’une série telle que The Bold Type, c’est de faire passer des messages tout en faisant s’évader de son quotidien le téléspectateur :).

the-bold-type-lavienmots

Concernant les personnages, nous avons donc les trois meilleures amies (de gauche à droite sur la photo ci-dessus : Sutton, Kat et Jane) qui sont différentes mais très complémentaires. D’ailleurs, pour être honnête, j’ai un peu (beaucoup, parfois) de mal avec le personnage de Jane qui se plaint un peu trop pour rien à mon goût. En gros, elle n’est jamais contente à 100% quoi qu’il lui arrive.

En dehors de cela, il y a le personnage de Jacqueline Carlyle (sur la photo ci-dessous, à gauche), la rédactrice en chef du magazine. J’étais persuadée, dès le pilote, qu’elle serait un peu la Meryl Streep du « Diable s’habille en Prada » mais il n’en est rien. Cette dame est clairement le mentor de ces trois jeunes femmes voire de la rédaction toute entière. J’avoue avoir été un peu déçue lors des premiers épisodes vis-à-vis de ce choix mais finalement, la relation entre Catherine, Sutton, Kat et Jane apporte une vraie plus-value au scénario 🙂

the-bold-type-lavienmots

Pour le moment, 3 saisons complètes de The Bold Type sont sorties du Amazon Prime. La 2ème partie de la 4ème saison est en cours de diffusion aux USA (j’avoue, j’ai regardé la première partie sur des vieux sites de streaming, je n’ai pas pu attendre haha). Et si vous avez envie d’évasion, de bons sentiments et de voir trois chouettes copines, cette série est faites pour vous !

Connaissez-vous The Bold Type ? Qu’en pensez-vous ? 

 

2 Replies to “The Bold Type.”

  1. Je suis totalement fan de cette série!!!! Quand je la regarde, c’est MON moment de fille qui laisse perplexe mon homme. Comme tu l’écris, elle a le bon mélange de thématiques actuelles et de divertissement… Souvent je me dis que ça manque ce genre de séries. Elle me met de bonne humeur.

    1. Oui, je suis d’accord avec toi, ça manque ! Ça me rappelle les séries qu’on avait avant du style « Les frères Scott » etc 🙂

Laisser un commentaire