Split.

Oulalala, une bien trop longue absence sur le blog et je m’en excuse ! Beaucoup de choses ont bougé dans ma vie ces jours-ci car j’ai trouvé un nouveau travail (youpiiie) et j’ai eu énormément de choses à faire pour la cause ! Et entre tout cela, un court séjour en amoureux sur l’île de São Miguel dans l’archipel des Açores, dont je vous parlerai prochainement ! J’espère que vous me pardonnerez !

Retour donc à nos moutons ! Du coup, avec la chaleur qu’il a fait ce week-end sur Lisbonne (40 degrés à l’ombre, sans vent), il nous était impossible de faire quoi que ce soit à part d’être couché au lit, les doigts de pieds en éventail à survivre du mieux que l’on pouvait !
C’est pourquoi nous avons profité de cette canicule pour regardé un film que nous voulions voir, l’amoureux et moi-même, depuis longtemps, j’ai nommé : Split, du réalisateur M. Night Shyamalan (“Le sixième sens“).

split

Le speech : après une fête d’anniversaire, trois adolescentes se font enlever et enfermer pendant des jours dans un sous-sol. Leur kidnappeur, Kevin, souffre du trouble de personnalités multiples et en compte 23.
L’une des prisonnières, Casey, va se jouer des différentes personnalités de Kevin pour s’échapper. Mais, elle doit à tout prix trouver une solution avant que la 24ème personnalité de Kevin, la plus sombre et la plus dangereuse, ne survienne. Y parviendra-t-elle ?

Ce que j’en ai pensé : Je m’attendais à un thriller aux frontières du film d’horreur lorsque j’ai visionné la bande annonce pour la première fois. J’avais trouvé l’ambiance très oppressante, avec ce côté jouissif que les bons thrillers américains peuvent nous donner (enfin, pour moi du moins).

Mais c’est dans une dimension beaucoup plus psychologique que le film nous entraine et finalement, “Split” est encore mieux que ce que je ne m’étais imaginée !
Bien sûr, il y a tout un côté oppressant et stressant durant le film. Nous sommes dans un huit-clos, de jeunes adolescentes sont kidnappées et privées de la lumière du jour. Elles sont face à un psychopathe qui va se jouer d’elles et se présenter plusieurs fois par jour sous un autre visage (une femme, un enfant, un maniaque,…).  Alors, pour le côté oppressant, on est bien !

Mais la force du film ne réside pas dans cet aspect. Ce qui m’a vraiment plu, c’est le côté analytique de la personnalité de Kevin grâce au personnage de la psychiatre, le Dr.Fletcher qui est spécialisée dans les troubles de la personnalité multiple. On comprend qu’elle suit Kevin depuis des années et son personnage nous aide à mieux comprendre la maladie et à faire avancer l’intrigue (à savoir, que d’un moment à l’autre, sa 24ème personnalité va surgir et que ça risque de faire mal).

L’autre force de ce film, c’est sans aucun doute le jeu des acteurs qui est époustouflant de réalisme ! D’abord James McAvoy dans le rôle de Kevin qui a une facilité remarquable à passer d’une personnalité à l’autre en deux secondes. C’est incroyable de voir son travail d’acteur à l’oeuvre et de se dire qu’une même personne peut changer si fort en si peu de temps. Je m’incline devant une telle performance car cela ne doit vraiment pas être facile à mettre en place !
Et une autre mention spéciale pour la jeune Anya Taylor-Joy dans le rôle de Casey qui est remarquable de justesse ! A 21 ans, elle porte le film (presque) à elle toute seule puisque les deux autres jeunes filles sont des personnages (très) secondaires.
Dans ce genre d’histoire, elle aurait très bien pu surjouer ses émotions mais ici, elle a été très bien encadrée et joue tout en retenue, ce qui finalement, donne tout le ton au film.

Pour moi “Split” reste un des meilleurs films que j’ai vu cette année ! En deux heures, on ne s’ennuie pas une seule fois et dès les premières secondes, il n’y a aucune scène superflue ou inutile. Même s’il ne correspond pas à l’image que je m’en étais faite, il n’en reste pas moins une petite pépite du cinéma à mes yeux ! 🙂

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

6 Replies to “Split.”

  1. Hello ! J’avais repéré ce film à sa sortie Ciné, mais la flipette que je suis redoutais un peu trop le côté “horreur” du film… Ce qui est dommage, car le côté psychologique m’attirait énormément et que l’acteur principal est vraiment génial.
    Je suis contente de lire ta chronique et j’ai bien envie de me laisser tenter maintenant. Il ne me reste plus qu’à trouver le temps, car j’ai, moi aussi, changé mon rythme de vie ! haha

    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    1. Lance toi dès que tu en as le temps tu verras, le film est juste stressant par moment mais rien de bien méchant 🙂 ! Bisous !

  2. Hello,
    J’ai beaucoup aimé ce film même s’il ma légèrement fait flipper ^^ Concernant les scènes superflues je dirais qu’il y a tout de même la scène ou ( attention spoiler ) il mange les filles. On n’avait pas réellement besoin de voir cette scène, le simple fait de se l’imaginer c’était déjà flippant ^^
    A bientôt,
    ChatBanane

    1. Haha c’est pas faux, c’était le seul moment un peu degueu du film !

  3. oh mais je l’ai ADORE ce film ! Je m’attendais à voir un film sans intrigue et sans supens mais alors c’est tout le contraire !

  4. Je n’ai pas vu ce film mais le côté psychologique que tu décris m’intrigue et pourrait me plaire. Merci pour la découverte !

Leave a Reply