Safe.

safe lavienmots

J’ai entendu parler de “Safe” la première fois via des articles de blogs sur des séries Netflix. J’ai de suite eu envie de la regarder car le rôle principal est campé par le merveilleux Michael C.Hall aka Dexter, une de mes séries préférées !
De plus, c’est une série créé par Harlan Coben, le roi du polar. Le synopsis me plaisait énormément de base et je me suis donc lancée dans cette première saison (et la seule, je crois) de 8 épisodes.

safe lavienmots

Le speech


Tom, récemment veuf et père de deux filles, essaye de se reconstruire. Un soir où sa fille part faire la fête chez des amis, elle disparaît.
Tom, en parallèle des recherches de la police, va tout faire pour la retrouver. En menant sa contre-enquête, il va découvrir les secrets les plus sombres de sa résidence privée et de tous ses habitants qu’il connaît depuis toujours.

Ce que j’en ai pensé


Les premiers épisodes de la série sont très intrigants. Il y règne une ambiance sombre, secrète, soulignée par la lumière des images et surtout, le montage.
On fini le premier épisode de “Safe” complétement paumé. Avec un sur plein d’informations sur tous les personnages de la série, le pilote parait un peu brouillon mais il n’empêche, on a envie de connaître la suite car on comprend vite que tous les éléments et les personnages sont liés.
Tous les épisodes de la série se terminent par de superbes cliffhangers qui donnent envie d’enchainer. On se rend vite compte, bien évidemment (Merci Harlan) qu’on est complètement à côté de la plaque ! Et c’est une des forces principales de Safe.

Mais, il faut bien l’avouer, les épisodes s’essoufflent petit à petit… A la moitié de la série (qui ne compte que 8 épisodes, je tiens à le rappeler), le spectateur n’arrive toujours pas à se positionner sur une plausible piste et les épisodes partent toujours autant dans tous les sens. C’est chouette au début, pour planter le décor et faire connaissance avec les personnages mais au final, cela lasse un peu, surtout lorsque les épisodes durent chacun entre 45 minutes et une heure. Et au final, je vous le donne en mille, la fin est un peu décevante (pas de spoiler, comme d’habitude, promis !).

Malgré cette déception sur la fin, j’ai tout de même adoré la mise en scène, comme je vous l’expliquais, grâce aux lumières et au montage.
Mais ce qui m’a le plus charmé au final, et sans surprise finalement, c’est le jeu de Michael C.Hall qui est décidemment remarquable ! D’autant que la série est anglaise, se passe donc en Angleterre et que l’ex Dexter a bien bossé son accent. C’est impressionnant de réalisme (en gros, regardez la série en VO) !
J’ai aussi beaucoup aimé retrouver la petit Frenchie Audrey Fleurot qui apporte un peu de fraicheur avec son accent tout mignon.

Vous l’aurez compris, mon avis concernant Safe est assez mitigé. L’histoire est bonne mais tourne trop en rond, les acteurs sont excellents et la post-production est juste magnifique ! Si vous n’avez rien d’autres à vous mettre sous la dent, je ne peux que vous la recommander 🙂

Connaissez-vous Safe ?

4 Replies to “Safe.”

  1. OH, tu donnes envie de tester ! Je l’avais beaucoup apprécié dans son rôle de Dexter, alors pourquoi pas ! En plus, une série courte, ça me plait bien, au moins on ne tourne pas en rond (du moins pas trop longtemps ^^)

    1. Haha je suis bien d’accord avec toi, les mini-séries des fois sont bien plus efficaces et prenantes que des séries comptant dix saisons 🙂
      J’espère que tu aimeras si tu te lances !

  2. Coucou,

    J’avais vu passer la bande annonce aussi mais j’avoue avoir eu trop peur de ne pas me détacher du personnage de Dexter !
    Merci pour ton avis.

    Des bisous

    Morgane

    1. Haha j’ai eu cette crainte là aussi mais cet acteur est tellement bon qu’on ne voit plus du tout Dexter 🙂 D’autant qu’il a vraiment travaillé sont accent British donc ça aide aussi 🙂

Leave a Reply