Ma vie d’expatriée #13 : Madrid, ville verte ?

histoire expatrie lavienmots

Après vous avoir parlé de la notion de « joie » dans mon pays d’accueil, je vous retrouve pour un nouvel article #HistoiresExpatriées, mis en place par Lucie du blog L’Occhio di Lucie et expatriée à Venise ! De plus, ce mois-ci, c’est elle qui a mis en place la thématique qui est « le vert« .

Sujet bien vaste finalement, pour lequel il m’aura fallu pas mal de réflexion pour trouver ce que j’avais à dire dessus… Puis finalement, le vert, de manière générale, me fait penser à la nature ainsi qu’à l’écologie. C’est donc sur ces deux points que je vais me focaliser 🙂

histoire expatrie lavienmots

Madrid, une ville verte ? 


Après presque deux ans dans la capitale espagnole, j’ai eu le temps de l’apprivoiser et surtout, de la découvrir de fond en comble. Ayant vécu près de 3 ans à Lisbonne, je peux vous assurer que la capitale espagnole n’a rien à lui envier, surtout au niveau de sa verdure et de ses nombreux parcs !

Parce que oui, Madrid, sous ses grands bâtiments, ses grandes avenues et son architecture impressionnante (et magnifique) regorge de coins verts.

Qu’il s’agisse de ses nombreux parcs tels que Retiro, Casa de Campo, Parque del Oeste pour ne citer qu’eux ou encore, des petits squares et des promenades telles que le Paseo del Prado, il y a de quoi faire en terme de verdure. Et sincèrement, dans une ville aussi grande et aussi peuplée que Madrid, se dire de pouvoir aller piquer-niquer dans un parc le dimanche après-midi ou simplement d’aller marcher et de photographier quelques fleurs, ça fait vraiment du bien.

madrid ville verte lavienmots
Parque El Capricho
madrid ville verte lavienmots
Roselaria del Parque del Oeste

C’est une des choses que je préfère à Madrid, se dire qu’un jour je peux faire le tour des grands bâtiments historiques de la ville et l’autre, me ressourcer dans ses nombreux parcs (je pense d’ailleurs écrire un article sur les plus beaux parcs de la ville).

Au vu de la situation actuelle qui est encore loin d’être réglée ici, je dois avouer que ces espaces verts, même si je n’avais pas pour habitude d’y aller régulièrement, me manque. Tous les grands parcs de la ville sont encore fermés pour assurer notre sécurité et éviter les débordements et avec les beaux jours qui arrivent (quoi que là c’est pas top haha), ça me donne juste envie de me poser sur l’herbe.

Madrid, une ville écologique ? 


Bien que la ville soit, je trouve, plutôt propre, en terme d’écologie par contre, je trouve que c’est un réel désastre et je pense malheureusement qu’en Espagne, la capitale ne soit pas un cas isolé.

Lorsque je vivais en Belgique, j’avais pour habitude de bien trier mes déchets, la base me direz-vous. Et bien visiblement ici, lorsqu’on vit dans l’hyper-centre, le tri ne fait pas partie des priorités.

En effet, dans les 2 immeubles dans lesquels j’ai vécu, chacun avait une seule poubelle mise sur le trottoir pour tous les résidents. Il n’y a donc pas de poubelle dédiée au plastique, une autre aux cartons et une enième pour les déchets organiques. Par contre, j’ai bien remarqué que dans d’autres quartiers hors du centre historique, les habitants des immeubles et des maisons avaient bien droit à diverses poubelles.

Ma solution pour trier mes déchets, c’est de me déplacer jusqu’aux bennes parce que j’ai la chance d’en avoir à côté de chez moi. Et encore, ici aussi, il n’y a pas de bennes dédiées aux déchets organiques comme j’ai pu le voir en « banlieue » ou tout simplement, dans d’autres villes espagnoles telles que Séville.

Un autre point qui me choque particulièrement ici, c’est le surplus d’emballages et le manque d’initiatives écologiques dans les supermarchés.

Bien que recyclés, les sacs pour mettre vos fruits et légumes sont toujours en plastique. Et si jamais vous avez la chance de tomber sur des sacs en papier, ceux-ci auront une petite fenêtre en… plastique (pour être sûre de bien se souvenir de nombre de pommes achetées sans doute 😉 ).

Si vous n’avez pas la possibilité d’acheter vos fruits et légumes en vrac, ils seront tout simplemet mis dans une barquette en plastique, cette dernière étant elle-même emballée dans du plastique.

Vous l’aurez compris, l’Espagne est fan des emballages en plastique et ça me rend malade ! L’année dernière, lorsque je me suis rendue dans les Hauts de France avec ma maman, nous sommes allées dans un supermarché et même si tout était normal pour elle, de mon côté, j’étais choquée de voir autant de produits bio toutes catégories confondues, autant de nourriture à prendre en vrac et de ne voir que des sacs en papier pour mettre ses fruits et légumes… Je me demande donc quand est-ce que l’Espagne (et le Portugal hein parce que c’était le même combat lorsque j’y vivais), changera son fusil d’épaule.

C’est donc la notion que j’ai du vert à Madrid ou en tout cas, ce que ce mot m’inspire dans ma vie d’expatriée.

Et vous, votre ville/village est-il vert ? 
Que vous évoque le mot « vert » ? 🙂 


Les autres #HistoiresExpatriées autour du vert :

15 Replies to “Ma vie d’expatriée #13 : Madrid, ville verte ?”

  1. Je trouve cet article très intéressant. Tu y décris les deux facette de Madrid d’un point de vu vert et écologique, c’est bien 🙂

    Malheureusement, ce n’est pas évident pour toutes les villes / tous les pays / tous les magasins de faire une croix sur le plastique. Mais on peut espérer qu’avec le temps les choses vont définitivement évoluer dans le bon sens.

    Lorsque j’étais à Londres nous avions deux poubelles dans ma coloc. Une pour les déchets habituels et l’autre pour tout ce qui était recyclable et il fallait faire attention aux emballages. Il était indiqué si le plastique était recyclable ou non. On pouvait également y lire que la partie cartonnée l’était, mais que la fenêtre en plastique ne l’était pas. Dans ce cas, il fallait bien séparer l’emballage pour le mettre dans les deux poubelles à disposition.

    1. C’est sûr que ce sont des changements considérables et qui prennent du temps à mettre en place ! J’espère que ça arrivera vite ici. Ne serait-ce qu’au niveau du tri des déchets car je sais que le plastique dans les magasins ne dépend pas que du pays mais aussi des chaines de magasins etc…

  2. Je te rejoins à 100 % sur cette thématique ! il y a du boulot en terme d’écologie ici, mais je vois que dans les écoles, il y a une grosse sensibilisation sur ce sujet donc ça va évoluer ! On croise les doigts pour que ça bouge vite. Et un gros 💟 pour les parcs à Madrid 🙂 Emilie

    1. Ah c’est chouette de savoir que les écoles sensibilisent les enfants sur le sujet ! 🙂 Parce qu’il est clair que c’est catastrophique le plastique ici !

  3. Très intéressant comme article !

  4. […] * Catherine en Allemagne * Ophélie au Royaume Uni * Amélie et Laura en Italie * Morgane en Espagne […]

  5. Le Japon aussi est fan du plastique ….
    Merci pour ce petit flashback du Parque del Retiro !

    1. Beaucoup de pays d’Asie utilisent à outrance le plastique, non ? Quand je suis allée au Vietnam ça m’avait assez choqué !

  6. Il y a encore de progrès,à faire dans les grandes villes . Je sais qu’à Londres c’est difficile aussi. Nous habitons dans une petite ville du sud de la France et nous avons un jardin donc pas de soucis pour faire du compost avec les déchets végétaux. Nous tirons depuis de nombreuses années et nous avons ici « la poubelle jaune ». Dans les magasins bio, beaucoup de vrac . Par contre avec la crise sanitaire nous sommes effrayés de voir le retour du plastique en abondance.

    1. Oui malheureusement beaucoup de magasins ont cru que le plastique nous protégerait du virus alors qu’apparemment, pas du tout..

  7. Super intéressant de voir cet aspect de la ville ! Un point intéressant en faveur de l’écologie : je me souviens que j’étais épatée par le nombre de restaurants vegan. À Madrid ils sont beaucoup moins étiquetés vegan qu’en France : les enseignes sont rarement vertes, contiennent rarement les mots-clés « vegan » etc, ce sont plus des restaurants qui se fondent dans la masse et qui se trouvent être vegan. Il y en a vraiment des tas, je n’ai jamais eu autant de choix et j’ai mangé mes meilleurs plats vegan à Madrid sans le moindre doute !

    1. C’est vrai que de nombreux restaurants sont de plus en plus vegan friendly alors que l’Espagne est un pays relativement carnivore 🙂

Laisser un commentaire