Ma vie d’expatriée #12 : Y’a d’la joie.

histoire expatrie lavienmots

Après plusieurs mois sans avoir participé au rendez-vous des #HistoiresExpatriées, je reviens avec le thème du mois, plutôt original, qui parle de la joie dans notre pays d’adoption !

Pour rappel, #HistoiresExpatriées est un rendez-vous mensuel mis en place par Lucie du blog L’Occhio Di Lucie et qui, tous les mois, grâce à un parrain ou une marraine, met en avant un thème à traiter. Ce mois-ci, les marraines sont Amélie et Laura du blog Ciccia & Cerva, expatriées à Turin, en Italie.

Cet article va donc parler de toutes les choses qui me rendent joyeuse dans ma vie d’expatriée, au quotidien surtout mais aussi, de manière générale ! 🙂

histoire expatrie lavienmots

 

Au soleil !


Maintenant que vous avez tous la chanson de Jenifer en tête (hèhè), oui, vivre en Espagne et précédemment au Portugal, a comme avantage de vivre plus de la moitié de l’année sous le soleil !
Qu’on se le dise, je HAIS les chaleurs intenses (pas de chance pour moi en juillet et en août ici) mais qu’il est bon de pouvoir prendre un verre en terrasse en février lorsqu’il fait 17 degrés ! Qu’il est bon également de se balader les soirs d’été sans avoir besoin de prendre un petit gilet dans son sac « au cas où ». Qu’il est bon enfin de se dire que l’hiver, les lèvres gercées et les rhumes interminables ne dureront que 3 mois au lieu de 5 !

histoires expatriées la joie lavienmots
Almeria, juin 2019.

 

Madrid, une ville si riche


Ce qui met de la joie dans mon petit coeur au quotidien (cette phrase est très cucul, je vous l’accorde), c’est lorsque je me rends compte de la chance que j’ai de vivre à Madrid (chance que je me suis donnée, évidemment). Madrid est une capitale si riche ! Gastronomie, culture, art, architecture, évènements, traditions, folkores et j’en passe ! Il est clairement impossible de s’ennuyer dans cette ville si belle et surprenante 🙂

 

histoires expatriées la joie lavienmots

 

Jouer au guide touristique


J’aime faire découvrir ma nouvelle ville voire mon nouveau pays à mes proches lorsqu’ils viennent me rendre visite ! Leur montrer les quartiers que je préfère, les restaurants où je vais souvent, leur montrer les incontournables de la ville. Je trouve que ce sont des moments précieux et je sais que mes proches aiment beaucoup également découvrir la ville où je vis et voir que je suis heureuse et épanouie dans celle-ci !

histoires expatriees la joie lavienmots

 

Découvrir des endroits que je n’aurais pas connu en Belgique


Quand on vient s’installer dans un nouveau pays, notre curiosité fait qu’on se renseigne beaucoup sur les choses à faire dans sa nouvelle ville mais également, dans le pays tout entier. Un peu comme un touriste qui prépare  ses vacances, justement. Et bien de mon côté, qu’il s’agisse du Portugal ou de l’Espagne, j’ai découvert de fabuleux endroits que je ne connaissais même pas de nom avant d’y vivre ! Je pense notamment à Madère et les Açores pour le Portugal ou encore, Tolède Malaga ou la région d’Almeria  pour l’Espagne.

De plus, Madrid est littéralement au centre de l’Espagne et en tant que capitale, il est super facile de se déplacer partout dans le pays ! Une bonne excuse pour voyager davantage 😉

histoires expatriées la joie lavienmots
Malaga, décembre 2018

Vivre au rythme espagnol


Bien sûr il y a le train-train quotidien, les 40h semaine, les tâches ménagères et les soucis du quotidien. À côté de cela, le quotidien est nettement plus agréable lorsqu’on arrive à vivre au rythme espagnol. Vivre dehors, dans les bars, dans les restaurants, ne pas se prendre la tête, se balader dès qu’on le peut, manger tard,…

L’Espagne pour moi, est vraiment différente des autres pays d’Europe et en grande partie grâce à son rythme de vie décalé. Bien que difficile à adopter au début, c’est une réelle partie de plaisir quand on a réussi à le faire !

histoires expatriées la joie lavienmots

 

Instinctivement, ce sont vraiment à toutes ces choses là que j’ai pensé lorsque le thème de la joie a été mis en place ! Il y a sûrement pleins d’autres petites choses qui me rendent joyeuse dans mon quotidien mais en ce qui concerne l’expatriation uniquement, c’est l’essentiel ! 🙂

Et vous, expatriés, qu’est-ce qui vous donne de la joie dans votre pays d’adoption ? 


Les autres #HistoiresExpatriées de ce mois :

 

24 Replies to “Ma vie d’expatriée #12 : Y’a d’la joie.”

  1. Cela fait un moment que je ne suis plus expatriée mais je pense que comme toi, ce qui m’avait plus rendue heureuse, c’était de prendre le temps de découvrir mon nouveau pays et de le faire découvrir aux autres ! C’est ce que je me dis des fois, je ne profite pas assez de Paris car comme j’ai prévu d’y rester encore un moment, je sais que j’ai encore le temps. Alors je me secoue pas assez pour découvrir de nouvelles choses !

    1. Oui, je me dis ça pour Madrid aussi et je me le disais pour Lisbonne avant… Résultat je suis partie de Lisbonne sans avoir tout vu ni de la ville ni du Portugal ! J’essaye de ne pas reproduire la même « erreur » à Madrid 🙂

  2. Tellement d’accord avec toi! Découvrir un nouveau pays, une autre façon de vivre, c’est ça qui rend la vie belle! J’ai fait la même erreur que toi au Portugal, lorsque j’étais en Espagne. Résultat je suis partie d’Espagne en n’ayant pas vu la moitié de ce qui était sur ma liste 🙁 Profites-en bien! Et pour les langues, ça s’est passé comment?

    1. Pour les langues, je suis partie du Portugal en connaissant uniquement les bases et ici, je m’apprête â (enfin) m’inscrire à des cours du soir mais je me débrouille mieux qu’en portugais tout de même haha ! Mon but est de pouvoir inscrire « espagnol » sur mon CV d’ici quelques mois 🙂

  3. Merci pour ce bel article ! Je suis tout à fait d’accord avec toi : que ce soit pour le rythme de vie madrilène (aaa la sangria/bière en terrasse en hiver…), le plaisir de faire découvrir sa ville et sa vie à mes proches (ça compense un peu le fait de ne pas les voir souvent), et pouvoir découvrir plein de choses avec des yeux nouveaux 🙂 Enfin bref ça fait du bien de se voir rappeler les points positifs de vivre dans un autre pays !!

    1. Oui, dans le train-train quotidien, on oublie un peu la chance qu’on a finalement ! Quand je me revois hier en terrasse avec presque l’envie de retirer ma veste, je comprends pourquoi j’ai fait ce choix de via haha

  4. […] Le Rendez-Vous des Histoires Expatriées est un rendez-vous mensuel où chaque blogueur lance un thème qu’il souhaiterait aborder en lien avec son pays d’adoption et/ou son expérience expatriée. Chaque blogueur est libre de participer et d’écrire sur les thèmes qu’il souhaite et cela donne de beaux récits. En ce mois de février, nous sommes les marraines et nous avons proposé : la joie. Si nous, nous avons choisi de parler du soleil et du beau temps, le thème est en réalité peut être traité de n’importe quelle manière et chacun l’interprète comme il l’entend. Pour avoir un aperçu des autres récits, découvrez les articles des autres blogueurs vivant à l’étranger. Ils ont pris leur plus belle plume pour rédiger à ce sujet : – Alexienne au Royaume-Uni – Angélique au Sénégal– Barbara en Espagne– Barbara au Québec – Catherine en Allemagne – Isabelle à Montréal– Morgane en Espagne […]

  5. Comme quoi entre Espagne et Italie le soleil n’est pas pour rien dans notre bonne humeur, ce malgré les 40h/semaine comme tu dis 😉 Le rythme de vie décalée existe aussi au Portugal ou ça n’a rien à voir ?

    1. Les cultures espagnole et portugaise sont très différentes, l’air de rien… Les portugais aussi mangent tard mais je n’ai pas l’impression qu’il y ait ce mode de vie à l’extérieur. Les portugais sont bien plus « famille » que sorties et. Donc les dimanches se font généralement chez les parents, grands-parents ou oncles à manger du cochon grillé plutôt que d’aller se boire des bières avec les copains :p

  6. J’ai toujours adoré rendre visite à des amis installés dans un nouveau pays. C’est toujours une façon différente et plus enrichissante de visiter une ville ou un pays que quand on vient « uniquement » en touriste.
    L’hiver qui ne dure que trois mois… Le rêve ! Profite bien de ces doux hivers et de la vie en terrasse !

    1. De mon côté, je suis la seule de mon entourage proche à vivre à l’étranger, pas de chance pour moi haha !

  7. Quelle chance de pouvoir vivre au soleil plus de la moitié de l’année… Ça me laisse complètement rêveuse. Et je veux bien te croire quand tu dis que le rythme espagnol donne une certaine indolence, un certain lâcher-prise à la vie… Je trouve ça top à chaque fois que je voyage en Espagne ! Et les tapaaaasss ! 😉

    1. Haha les tapas et les kilos qui sont venus se rajouter sur la balance du coup :p Mais ce rythme de vie mérite bien 3-4 Kg en plus !

  8. Hello !
    C’est un article très sympa, il est bon de se rappeler pourquoi on aime être expat ! Comme toi j’adorais être guide touristique lorsque j’étais à NY, et je te rejoins sur le fait qu’on découvre plein de nouveaux endroits. Je rajouterai le fait qu’on s’intéresse beaucoup plus à la France / Belgique en rentrant alors qu’on voulait seulement partir au départ. Pour la chaleur quelle chance, je t’envie…!!

    1. C’est vrai que quand je rentre en Belgique, je prends bien plus de plaisir à me balader dans ma ville d’origine, j’apprends à la redécouvrir et c’est vraiment chouette 🙂

  9. Je ne suis pas expatriée et je ne pense pas l’être un jour, enfin il ne faut jamais dire jamais 🙂
    Avec ton article ce qui me fait réfléchir c’est que finalement sur sa terre natale ou ailleurs ce qui nous fait vibrer et être heureux se sont les plaisirs simples de la vie. Découvrir de nouveaux paysages, goûter à la gastronomie, sentir des parfums différents. Je trouve que c’est une belle qualité de savoir se satisfaire des choses simples de la vie!

    1. Oui, on oublie souvent de nos jours que le vrai bonheur se trouve dans les choses simples du quotidien 🙂 il faut savoir se sortir un peu de sa routine et le tour est joué !

  10. Hello, je découvre depuis peu les voyages avec mes enfants et je dois dire que c’est un réel plaisir. La barrière de la langue, des cultures différentes, des paysages inconnus. Un ensemble de choses qui font que chacun en revient plus riche. Malheureusement on a peu d’amis ou famille à l’étranger donc il faut se débrouiller tout seul !!!

    1. Se débrouiller seul, c’est bien aussi 🙂 J’adore organiser mes voyages moi-même !

  11. Hello, je ne suis pas expat mais c’est un de mes objectifs à moyen terme… j’ai vraiment envie de découvrir un nouveau pays une nouvelle culture et un nouveau mode de vie.

    1. Si tu as l’occasion de vivre cette expérience une fois dans ta vie, fonce ! 🙂 Je devais partir 6 mois ça fait 4 ans haha

  12. Ton article me donne encore plus hâte de retourner vivre à Montréal pour connaître ces mêmes joies !! Même si l’hiver est l’inverse du vôtre, haha 😉

    1. Haha oui en effet l’hiver doit être bien différent mais je rêverais d’aller à Montréal durant cette saison, ça doit être tellement beau (et froid haha)

Laisser un commentaire