“&” – Julien Doré.

Voilà bien trop longtemps que je n’étais pas revenue avec un article musical sur le blog… Bien qu’elle fasse partie intégrante de ma vie quotidienne, j’ai toujours eu plus de facilités à parler cinéma que musique, allez savoir pourquoi…

Pourtant, le dernier album de Julien Doré (sorti tout de même en octobre 2016, c’est dire si je suis en retard) fait partie de mes indispensables musiques depuis quelques mois !
Je n’ai jamais été “fan” de cet artiste, le mot étant trop impulsif à mon goût mais j’ai toujours apprécié le personnage, sa voix suave et, avouons le, son petit côté hypster/sexy/bobo. J’avais d’ailleurs eu l’occasion de le voir en concert gratuit il y a quelques années et WAOUH ! J’avais été subjuguée et émerveillée par sa folle énergie (il s’était presque cassé la jambe en sautant d’un blaffle, quand même…) !

Cet album “&” (Esperluette en d’autres mots), je l’ai d’abord écouté par curiosité avant d’en tomber littéralement amoureuse !

& julien doré lavienmots

Car oui, en plus d’être un beau gosse (à mes yeux du moins), Julien Doré sait écrire. Et je trouve que c’est ce qu’il manquait à la variété française ces dernières années… Ce mec est un véritable poète romantique qui transforme l’amour guimauve en un sentiment profond et inconnu. Et la manière dont il pose sa voix sur ses jolies métaphores donne réellement la chair de poule ! Il ne chante pas, il interprète, il vit ses textes.

Comme une évidence, on se laisse bercer par les mélodies qui, au fil des morceaux, se succèdent parfaitement. Comme si l’album entier n’était qu’Un.
Ce genre de balades qui donne envie d’être sur la plage, de rêvasser avec nostalgie dans son lit ou de vivre dans un clip (oui, ça m’arrive des fois de me prendre pour une star 😉 ).

Mon seul regret face à cet album, c’est de ne pas avoir l’opportunité d’où je suis (au Portugal, pour les nouveaux 🙂 ) d’aller le voir en concert. Je pense qu’en live, ça doit être un mélange explosif d’émotions dont on se rappelle longtemps après…

Je pense que si je ne devais retenir qu’un morceau de cet album (même si je les aime tous, la vie est dure), je choisirai sans grande originalité “Sublime & Silence”, balade entre l’amour et la mort (oui, c’est hyper positif comme sujet).

Plutôt que de vous mettre le clip, j’ai préféré vous montrer sa performance lors des dernières Victoires de la musique qui je trouve, est très bien filmée et mise en scène :

 

En bref, l’esperluette de Julien Doré est un immense coup de coeur et me rempli d’émotions à chaque écoute. Je suis transportée dans un univers parallèle le temps d’un album et comme dit plus haut, cela devient rare de nos jours.

Et vous, l’avez-vous écouté ? Quels sont vos morceaux favoris ?

10 Replies to ““&” – Julien Doré.”

  1. Magnifique album, magnifique artiste ! ♥

  2. oui moi aussi j’ai adoré son album 😉 par contre à force de l’écouter je m’en suis lassée (pour l’instant) ma préférence va à “Eden” ♥

    1. J’ai ça avec tous les albums que j’écoute haha ! Une fois que j’ai un coup de coeur, j’écoute l’album ou les chansons en boucles et après quelques semaines, je ne peux l’écouter !

  3. Tout comme toi, j’adore cet album ! J’aime depuis longtemps cet artiste, mais cet album est certainement mon préféré, je le trouve très abouti, très travaillé et vraiment mélodieux, et comme tu le dis si bien, chaque morceau s’enchaîne parfaitement ! D’ailleurs, mon morceau préféré est le même que le tien 😉
    Très chouette article, et joli blog ♥

    1. Merci beaucoup ! 🙂
      Je dois avouer que je n’ai pas écouté tous ces albums, à part Ersatz que j’ai beaucoup aimé 🙂

      1. Mais de rien ! 🙂
        Tu peux essayer Løve qui est superbe aussi 😉

  4. L’album est tellement parfait, j’ai des frissons chaque fois que je l’écoute, c’est magique! Je compte aller le voir un jour en concert, c’est un de mes “rêves” en ce moment!

    1. Pareil que toi pour le concert, veinarde ! 🙂

  5. Il y a quelques bons titres sur cet album, c’est vrai ^^

  6. […] vous avais déjà parlé de mon coup de cœur pour le dernier album de Julien Doré et bien, la passion n’est toujours pas redescendue ! […]

Leave a Reply